Construire un side-car à vélo

Ce side-car a été construit pour transporter mon fils de 3 ans sur les pistes cyclables locales.

Il a été construit à partir d'un cadre d'angle en acier, avec une carrosserie en bois et un écran en plastique.

Il a été conçu pour pivoter contre le cadre du vélo afin que les virages et la conduite soient moins affectés par l'ajout de la voiture.

Le design rappelle les side-cars qui étaient disponibles dans le commerce dans les années 40.

Sécurité.

Le side-car était équipé d'un harnais pour aider le passager à rester en place en toute sécurité.

Un protecteur a également été installé sur le côté de la roue arrière du vélo pour empêcher les accidents potentiels entre l'enfant et les rayons.

Veuillez noter qu'étant au Royaume-Uni, j'ai monté le side-car sur la gauche. Si vous faites du vélo dans un pays où ils conduisent de l'autre côté de la route, vous devriez envisager de passer du side-car de l'autre côté.

Étape 1: fabrication du cadre

Le cadre a été fabriqué à partir d'un angle de 25 mm en acier de 3 mm d'épaisseur. L'angle a été coupé aux dimensions indiquées dans l'esquisse CAO.
Les pièces du cadre ont été fixées en place à l'aide de quelques chutes de bois et attaches de câble, puis soudées ensemble.

Étape 2: ajout de la roue

La roue de sidecar était une roue avant de vélo standard de 20 ". Le support était fendu pour permettre un ajustement de la hauteur, mais cela pourrait être omis si vous savez à quel vélo vous allez attacher le sidecar.

Le support de roue a été positionné à mi-chemin le long du bord du cadre et soudé en place.

Le cadre extérieur était un morceau de bande d'acier de 25 mm plié dans l'étau. Celui-ci a été boulonné au châssis principal pour permettre de retirer la roue plus facilement.
Une fois le cadre extérieur boulonné, le support de roue extérieur a été serré et soudé pour terminer la fixation de la roue.

Étape 3: Construire la carrosserie

La carrosserie était en contreplaqué. Contreplaqué de 12 mm d'épaisseur pour la base et le pont supérieur. Contreplaqué de 4 mm pour les côtés incurvés. Les dimensions hors tout étaient de 850 mm de long, de 300 mm de large et de 300 mm de haut. Certains supports métalliques ont été utilisés à l'intérieur pour aider à garder les choses en place.

Le pont supérieur et inférieur ont été coupés au même profil. Ils étaient espacés par un poteau vertical avec le pont supérieur avancé de 5 ". Les panneaux arrière ont également été coupés à partir de 12 mm d'épaisseur et un trou pour permettre l'accès à une petite botte.

Une fois la boîte de base terminée, une ouverture a été découpée dans le haut où le passager s'asseyait. Cette coupe a laissé les côtés minces de 4 mm exposés à des dommages; de sorte que des coupes de 12 mm ont été collées à l'intérieur des côtés, pour donner un renforcement.

Étape 4: Fin de la carrosserie

Le passage de roue était constitué de deux demi-cercles de contreplaqué de 12 mm avec des plis de 4 mm courbés sur le dessus et fixés avec des vis et de la colle.
Le passage de roue n'était pas fixé au cadre extérieur de sorte que le cadre pouvait être retiré pour entretenir la roue sans avoir à retirer tout le passage.

Pour finir, un écran a été découpé dans du polycarbonate et monté à l'aide d'une bande de bois rabotée à l'angle requis. Un peu de remplissage de carrosserie automobile a été utilisé pour mélanger les bords et combler les petits espaces. Le side-car a été peint en émulsion de salle de bain.

Le siège était constitué de deux feuilles de contreplaqué de 12 mm, recouvertes de 2 "de mousse avec un peu de matériau replié et agrafé en place en dessous.

À l'origine, le corps était monté sur des ressorts sur le châssis, mais cela donnait des oscillations indésirables, de sorte que les ressorts ont été remplacés par des bagues en caoutchouc souple.

Étape 5: fixation au vélo

Le pivot était une simple barre maintenue en quatre blocs de montage. Deux blocs sur le vélo et deux sur le side-car. Les blocs de pivot du side-car ont été rendus réglables pour permettre le réglage du suivi du side-car.

Les pivots du side-car étaient des blocs d'aluminium. L'un était fendu et l'autre avait un seul boulon pivotant, pour permettre le réglage du suivi. Les blocs ont été percés pour prendre la barre pivotante de 12 mm.

Les pivots de vélo étaient des blocs d'acier soudés à une bande d'acier.
Le support arrière a été percé pour s'adapter à l'écrou de l'essieu arrière.
Le support avant a été accouplé avec un bloc en aluminium qui a été entaillé pour l'aider à se positionner sur le support de chaîne. L'encoche avait un vieux tube intérieur en caoutchouc collé, pour éviter d'endommager la peinture de cycle.

Pour donner de l'espace pour les placards à pédales au side-car, le side-car a été monté avec son support avant touchant le support arrière sur le cycle. Cette position a été maintenue à l'aide de goupilles et de rondelles fendues, mais une alternative serait d'utiliser une barre filetée de 12 mm pour le pivot, avec des écrous pour maintenir la position du sidecar

Étape 6: Images finies

Voici quelques images générales pour montrer le side-car avec le vélo.

Modifications ?
Une barre filetée au lieu d'un pivot serait un montage plus simple et permettrait un réglage avant et arrière de la position du side-car - bien que ce ne soit pas aussi rapide à libérer.
Le side-car aurait pu être un peu plus long pour donner plus d'espace de croissance. Il a été conçu pour rentrer dans le coffre de notre voiture, mais plus longtemps aurait été mieux.
Les supports de roue auraient pu avoir une fente qui était ouverte en bas. Cela donnerait le retrait de roue le plus simple sans avoir besoin de déboulonner la partie extérieure du cadre.

Plus de détails sur les side-cars peuvent être trouvés sur: //www.steves-workshop.co.uk/vehicles/sidecar/sidecarindex.htm

Articles Connexes