À effet de serre de vieilles fenêtres

Ceci est un bref guide sur la façon dont j'ai pris quelques vieilles fenêtres des maisons où elles ont été détruites dans mon quartier et les ai transformées en une petite serre dans ma cour arrière. J'ai récupéré les fenêtres au cours d'un an et demi et la construction a pris environ 3 mois, y consacrant une journée par semaine. J'ai dépensé environ 300 $ pour le bois d'œuvre pour le cadre et les vis, le calfeutrage, les loquets, etc. C'est près de 10% de ce que coûterait un kit de serre. La taille que j'ai construite était de 7 pieds de haut x 10 pieds de profondeur x 6 pieds de large. Mais la taille de votre serre dépendra de vos fenêtres et du temps que vous souhaitez mettre en projet.

Étape 1: Collectez Windows et planifiez deux paires de côtés égaux.

Recherchez les anciennes fenêtres et enregistrez toutes celles que vous obtenez. Une fois que vous en avez plusieurs, disposez-les et jouez à un jeu en essayant de faire deux paires de «murs» à la même hauteur. Deux à trois pouces n'auront pas d'importance car vous pouvez couvrir la différence avec du bois. Les petits trous devront avoir du verre coupé pour eux ou remplis d'autre chose. Gardez à l'esprit qu'une extrémité aura besoin d'une porte et l'autre d'un trou pour un ventilateur.

Étape 2: créer un cadre

En utilisant les fenêtres que vous avez choisies comme guide, construisez un cadre pour chaque mur. Utilisez du bon bois pour cela, car c'est la structure qui supporte tout le poids. J'ai utilisé tous les 2 x 4 pour les poteaux et 4 x 4 pour les poteaux d'angle. Choisissez une longueur qui permet de placer au moins 14 po du montant dans le sol pour le soutenir.

Étape 3: Renfort des murs

Commencez à placer les murs vers le haut, en vous fortifiant pour qu'ils ne tombent pas. Assurez-vous de vérifier qu'ils sont de niveau.

Étape 4: sécuriser la fondation

Pour éviter certains problèmes avec les permis de construction de la ville, j'ai construit la hauteur du hangar de la structure et je n'ai pas coulé de fondation en béton. Au lieu de cela, j'ai enterré des parpaings pour stabiliser les poteaux d'angle 4 x 4. Ils l'empêchent de bouger d'un pouce.

Étape 5: vissez Windows

J'ai utilisé de belles vis de terrasse enduites pour fixer les fenêtres au cadre. Cela permettra un retrait et un remplacement faciles en cas de rupture. Ce côté face à la caméra a la fenêtre vide pour un ventilateur.

Étape 6: Obtenez un plancher

J'ai pu trouver quelqu'un qui avait besoin de pierres enlevées de sa cour. L'utilisation de roches ou de pierres est bonne pour deux raisons: un bon drainage et un bon stockage de la chaleur.

Étape 7: Construisez le toit

C'était délicat. J'ai fini par me sortir d'un vieux hangar que quelqu'un avait démoli. Tout matériau que vous utilisez, recherchez un matériau léger et imperméable. Assurez-vous que vous en avez qui s'ouvrira pour la ventilation, au moins 20 à 30% de votre surface au sol. Vous pouvez vous en tirer avec moins si vous utilisez un ventilateur pour la ventilation. Construisez également le toit incliné avec un angle d'au moins 4 degrés, sinon la pluie risque de ne pas bien se couvrir.

Étape 8: Ajoutez les étagères et les ventilateurs.

J'ai trouvé une vieille table de pique-nique et ce ventilateur et cette étagère à la poubelle. J'ai pensé que je pouvais les utiliser dans ma serre et les sauver d'une décharge.

Étape 9: Calfeutrer et peindre

Utilisez un bon calfeutrage extérieur et scellez toutes les fissures et les trous entre les fenêtres. Peignez le bois pour le protéger des intempéries.

Étape 10: Mise à jour: printemps 2009

L'hiver de cette année a été particulièrement mauvais près de moi. Nous avons eu plusieurs pieds de semaines de neige. Heureusement, j'avais déjà vidé la serre et enlevé les panneaux de toit fin novembre. J'habite dans une zone 5. Au cours du dernier mois, j'ai sorti un radiateur électrique pour maintenir la température plus constante pendant la nuit.

Cette année, j'ai pu obtenir une grande baie vitrée et j'ai décidé d'installer un toit fenêtré ce printemps. Il permettra beaucoup plus de lumière et donc de chaleur. J'ai utilisé les mêmes vis de terrasse pour fixer les fenêtres au cadre de toit que j'avais déjà construit. Pour les bouches de toit, j'ai pris deux fenêtres et je les ai vissées ensemble. J'ai trouvé de vieilles charnières de porte et j'ai utilisé un morceau de PVC comme renfort. J'ai ajouté une vis le fixant au cadre comme une goupille fendue. Enfin, au cas où une énorme rafale de vent viendrait et tenterait d'ouvrir les fenêtres, j'ai cloué une petite chaîne au cadre et à la fenêtre pour éviter que la fenêtre ne claque en arrière sur le reste du toit.

J'ai également modifié le banc orienté sud. Il se connecte au châssis à une extrémité et utilise toujours des parpaings de l'autre. J'espère que cela me permettra de mieux utiliser l'espace à l'intérieur. Ça se remplit vite!

Maintenant que le toit laisse passer autant de lumière, le refroidissement sera un problème majeur cet été. Je peux replacer certains des anciens panneaux en juillet / août pour refléter une partie de cette lumière. J'ai également obtenu du tissu réfléchissant.

Enfin, je pense qu'à l'avenir, je vais reconstruire complètement le toit, en utilisant les fenêtres pour une structure de type pignon. Cela me forcera à utiliser une sorte de matériau poly pour couvrir les pignons. La pente actuelle du toit n'est pas suffisante pour incliner complètement l'eau des fenêtres.

Étape 11: Édition: fenêtre du ventilateur

J'étais mécontent de devoir retirer la fenêtre du ventilateur / évent et de la placer contre quelque chose tout en refroidissant la serre pendant la journée. Le cadre a déjà été conçu pour y insérer la fenêtre. J'ai décidé de le faire glisser et de le maintenir en place. J'ai commencé par récupérer quelques charnières d'un ancien centre de divertissement. Ils sont du genre à s'asseoir complètement devant la porte. De plus, ceux-ci avaient une forme unique qui s'adaptait autour d'un angle droit. Cela a permis aux "butées" en bois de se balancer en place et de maintenir la fenêtre en place pendant que je ventilais ou lorsque le ventilateur était en place. À travers le cadre, j'ai cloué quelques planches pour maintenir la fenêtre du ventilateur contre le cadre. Enfin, j'ai trouvé une vieille poulie et je l'ai fixée à la fenêtre pour pouvoir la remonter facilement.

Étape 12: Améliorations de l'évent de toit du printemps 2010

Avait un score majeur! Une serre communautaire locale a été démolie et remplacée. J'ai pu obtenir de belles pièces. Voici une photo du nouveau système de fenêtres. Il a à l'origine ouvert les fenêtres sur le côté de la serre. La roue est tournée et fait tourner l'engrenage attaché au tuyau ouvrant les fenêtres. Facilite l'ouverture et la fermeture. Alors que chaque fenêtre doit maintenant être ouverte en même temps, je peux contrôler l'angle auquel elles sont ouvertes.

On voit également une gouttière réclamée à la poubelle. Le côté charnière des fenêtres de toit fuyait toujours abondamment. La gouttière capte l'eau et la stocke dans un seau pour un arrosage facile.

Étape 13: Ombrage du printemps 2010

Acheté d'occasion quelques teintes qui fonctionnent très bien. Ils roulent et descendent facilement le mur orienté au sud sans prendre trop de place.

Étape 14: hiver 2012

Voici la serre en hiver doux. Je passe l'hiver à l'intérieur de nombreuses vivaces en pot. Pour isoler le toit, j'étire une feuille de poly sur le dessus pour empêcher les courants d'air. En octobre 2011, j'ai repeint l'intérieur et l'extérieur. Tout le bois se porte bien. J'espère que, avec précaution, la serre durera plus de 10 ans. Cela a changé la façon dont je jardine, ce qui rend ma cour arrière beaucoup plus productive.

Articles Connexes